Aux entrelacs foisonnants de ses premiers tableaux réalisés à l’acrylique, qui gardent par leur titre un lien ténu au réel, succèdent des ensembles peints à l’huile, dans un style lyrique puis géométrique faisant apparaître l’image par cristallisation des lignes et des couleurs. Le chat s’invite dans ses peintures depuis 2013, surgissant sans préméditation du fonds coloré qui toujours donne le ton. Ce héros bien ordinaire est croqué dans des saynètes tendres, acides ou drolatiques, errant dans la grande ville ou flânant au bord de la mer, dans des amorces d’histoires qui parlent à tout un chacun ou entrent en résonance avec l’actualité. Ses tribulations épinglant comme autant de papillons, petits travers, gros clichés ou moments parfaits d’un homme en débandade